Une deuxième employée de la Croix-Rouge internationale enlevée par Boko Haram a été tuée par le groupe jihadiste dans le nord-est du Nigeria en l'espace d'un mois, "un acte de cruauté abject", s'est indigné mardi le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).
 

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction