Nigeria : un chanteur condamné à mort par un tribunal islamique

Au Nigeria, un tribunal islamique de Kano, dans le nord du pays a condamné à mort un musicien, un jeune artiste accusé de blasphème contre le prophète. Il faut dire que les États du nord du Nigeria appliquent, depuis le début des années 2000, une version stricte de la charia, la loi islamique. C'est la seconde fois qu'une peine de mort est prononcée pour blasphème.

Rédaction
Journaliste