Le tribunal de Kainji a jugé qu’il “avait l’option de ne pas prendre part aux activités de Boko Haram.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction