Niger : le Conseil de sécurité décide d'un deuil de 3 jours et d'une sécurisation de l'Ouest

Au Niger, qui pleure ses morts, un deuil national de trois jours a été décrété.  C'est l'une des décisions annoncée hier lundi par le ministre de l'Intérieur après l'attaque, samedi, de deux villages de l'ouest du pays dans lesquels 100 civils ont été tués. Ce massacre de villageois n'a toujours pas été revendiqué, mais les autorités nigériennes l'attribuent à des jihadistes. Elles craignent cependant que cette violence alimente des conflits intra-communautaires.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction