Niger : l'embuscade dans la région de Tillabéry revendiquée par l'EIGS

Au Niger, les soldats nigériens tués mardi dans l'embuscade dans la région de Tillabéry, près du village de Tongo Tongo et de la frontière malienne, ont été inhumés dans la nuit de mercredi à jeudi à Tiloa, à une centaine de kilomètres au nord de Ouallam, non loin du lieu de l'attaque, en présence de plusieurs membres du gouvernement et de la hiérarchie militaire. L'embuscade a été revendiquée par l'État islamique au grand Sahara (EIGS), qui dit avoir visé les forces nigériennes «mécréantes».

Véronique Chabourine
Journaliste politique