Niamey: à la "case de passage", les rescapés de Libye rêvent de la France

Ils ont passé des mois sur les routes de l'exil et connu l'enfer des prisons libyennes : à Niamey, dans les locaux clairs de la "case de passage", les réfugiés que le HCR a réussi à évacuer de Tripoli respirent enfin.

chirelle Amozig
Journaliste