Les notes de frais liées aux voyages officiels hors Ethiopie du président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat commencent à agacer les diplomates de l'Institution. Alors que Jean Ping ou Nkosazana Dlamini-Zuma se contentaient d'un ou deux collaborateurs lors de leurs déplacements, lui emmène toute une armée. 

Moussa Faki Mahamat s'est rendu à la 17e conférence des chefs d'État et de gouvernement de la francophonie à Erevan, les 11 et 12 octobre, avec pas moins de cinq collaborateurs : sa porte-parole Ebba Kalondo, son conseiller spécial Mohamed El Hacen Lebatt ; son assistant spécial Abdoulaye Mahamat Abdoulaye ; son photographe Yohannes Zirotti Oriste et un agent de protection rapproché, Solomon Kebede. De plus la délégation est revenue le 14 alors que l'èvènement s'est clotûré le 12. 

Rédaction
Journaliste