La Mauritanie n’adhère pas à la proposition de l’Union européenne d’installer des sites de débarquement de migrants africains en partance pour l’Europe dans certains ports du nord-ouest de l’Afrique. Les dirigeants européens ont émis l’idée d’une plateforme visant à arrêter le mouvement des migrants à partir de certains pays comme la Grèce, l’Espagne et l’Italie pour ensuite les renvoyer vers des ports africains.

Rédaction
Journaliste