Au moins cinq personnes ont été tuées et 33 autres blessées dimanche en République démocratique du Congo lors de la dispersion par les forces de sécurité de marches contre le maintien au pouvoir du président Kabila, a indiqué l’ONU.

Henry Mbuyi
Journaliste correspondant en RDC