Mali : le groupe EI affirme avoir provoqué la collision des hélicoptères français

Le groupe jihadiste État islamique a affirmé jeudi 28 novembre avoir provoqué la collision entre deux hélicoptères français, dans laquelle 13 soldats ont trouvé la mort au Mali, en forçant un des appareils à battre en retraite après une embuscade.

Véronique Chabourine
Journaliste politique