Malgré la révolution, le Darfour est toujours en crise

La révolution soudanaise n’a pas changé la donne au Darfour. Cette région dans l’ouest du Soudan a été en proie à une guerre civile depuis 2003. Les experts parlent de plus de 300 000 morts. L’ancien président déchu Omar el-Béchir, détenu à Khartoum depuis sa chute en 2019, est accusé de crimes de guerre et génocide par la Cour pénale internationale. Un pouvoir de transition est en place, mais la région reste très instable.

Rédaction
Journaliste