Libye : manifestations à Benghazi contre la corruption et les conditions de vie

A Benghazi, des manifestants ont mis le feu au siège du gouvernement parallèle, non reconnu par l'ONU, de l'est du pays. Les dégâts matériels sont importants. Le même jour, à el-Marj, à une centaine de kilomètre de Benghazi, des policiers ont tiré à balles réelles contre des habitants qui ont forcé l'entrée du principal poste de police. Depuis 2014, la Cyrénaïque, la région orientale du pays, est contrôlée par Khalifa Haftar qui a imposé un régime quasi-militaire. Pourtant ces troubles ne sont pas une surprise, étant donné la situation économique et sociale de la région.

Rédaction
Journaliste