Liberia : Weah appelle au calme, Sirleaf à préserver la "démocratie attaquée"

Le candidat arrivé en tête de la présidentielle au Liberia, George Weah, a appelé mardi ses partisans au calme après la suspension du processus, tandis que la chef d’État sortante Ellen Johnson Sirleaf exhortait ses concitoyens à préserver la "démocratie attaquée".

Rédaction
Journaliste