Les proches de l’universitaire guinéen tué en France sont sous le choc

Dans la soirée du vendredi 19 juillet, Mamoudou Barry a été sauvagement agressé, sous les yeux de sa femme, près de Rouen. Cet universitaire guinéen de 31 ans succombera finalement à ses blessures le lendemain à l’hôpital. Contactés par 54 ETATS ses proches affirment qu'il s'agit d'une agression à caractère raciste, ce que ne confirment pas les enquêteurs à ce stade.

Rédaction
Journaliste