Les modes de financement du cinéma africain se réinventent

En Afrique francophone, le financement du cinéma fait sa révolution. L'époque où l'argent public français dominait chez les cinéastes est en partie terminée. Les modes de production sont plus souples, grâce au numérique, et les canaux de financement font la part belle au secteur privé.

Rédaction
Journaliste