Le président Kabila accuse l'opposition, veut une clarification avec l'ONU

Kinshasa - Le président congolais Joseph Kabila a accusé l'opposition de proposer un "saut dans l'inconnu" au lieu de défendre le processus électoral qui doit déboucher sur une présidentielle en décembre, dans sa première conférence de presse depuis 2012.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction