Le patron de Facebook présente ses excuses aux Européens sans convaincre

"Je suis désolé". Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a présenté mardi ses excuses devant le Parlement européen, comme il l'avait fait devant les parlementaires américains, pour les lacunes de son réseau social dans la protection des données de ses utilisateurs, illustrées par le scandale Cambridge Analytica.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction