Paris - Le président français Emmanuel Macron va "reconnaître la responsabilité de l'Etat dans la disparition" à Alger en 1957 de Maurice Audin, un militant communiste français engagé en faveur de l'indépendance algérienne, a déclaré jeudi un député de la majorité.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction