Au Kenya, le directeur de l’agence foncière nationale et le directeur de la compagnie ferroviaire nationale Kenya Railways ont été arrêtés samedi 11 août. Ils sont soupçonnés de corruption dans le cadre de la construction du Standard Gauge Railway (SGR), la nouvelle ligne de chemin de fer entre Nairobi et Mombasa, inaugurée en 2017. Considéré comme le plus grand projet d’infrastructure entrepris par le Kenya depuis l’indépendance, le SGR est également le projet phare de l’administration d’Uhuru Kenyatta. Mais depuis le début du chantier, il est au cœur de nombreuses polémiques.

Rédaction
Journaliste