Guinée-Bissau : Umaro Embalo accuse Alpha Condé de vouloir l’empêcher de gagner la présidentielle

A moins d'un mois de la présidentielle dont le second tour aura lieu le 29 décembre prochain, les finalistes bissau-guinéens, tous produits du même système, s’accusent par médias interposés de coups bas et de manœuvres malsaines. Le général Umaro El Mokhtar Sissoco Embalo est convaincu qu'en coulisse Alpha Condé joue les dernières cartes pour lui bloquer la route.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction