Guinée-Bissau : l’inquiétude des paysans face au coronavirus

La Guinée-Bissau a franchi les 50 cas recensés, tous de contagion communautaire. Les autorités ont décrété pour la deuxième fois un état d’urgence de 15 jours. Cette situation agace les Bissau-Guinéens qui vivent au jour le jour. Les paysans sont inquiets, avec leurs noix de cajou qu’ils ne peuvent pas écouler. Les Indiens, acheteurs potentiels, sont bloqués chez eux par les mesures restrictives liées à la lutte contre le coronavirus. Et les opérateurs économiques locaux sont sans argent.

Rédaction
Journaliste