Gambie : l'ex-président Jammeh mis en cause dans le meurtre de dizaines de migrants

Plus de cinquante migrants originaires du Ghana et d’autres pays d’Afrique de l’Ouest ont été exécutés sommairement par une unité paramilitaire contrôlée par l’ex-président gambien Yahya Jammeh, ont affirmé mercredi Human Rights Watch (HRW) et TRIAL International.

 

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction