Gabon : le PDG pénalise ses membres n’ayant pas voté la dépénalisation de l’homosexualité

Le Parti démocratique gabonais (PDG) ne badine pas avec la discipline interne. Tous les sénateurs et députés qui n’ont pas voté ou se sont abstenus lors de l’adoption de la loi qui dépénalise l’homosexualité dans le pays ont été sanctionnés, a annoncé le 1er août la Commission permanente de discipline du parti. Soit 25 cadres qui reçoivent une mise en demeure et un avertissement avec inscription au dossier.

Rédaction
Journaliste