Gabon : l'enquête sur la disparition de containers de kevazingo se poursuit

Au Gabon, la disparition du port d’Owendo, le 30 avril, de 353 containers pourtant placés sous scellés de la justice, défraie la chronique. Ces containers avaient été saisis fin février avec près de 5 000 m3 de kevazingo, un bois précieux. Plusieurs administrations sont éclaboussées. Les ONG et la presse ne baissent pas les bras, et la justice bouge également.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction