Gabon : Ali Bongo demande au Premier ministre de former un nouveau gouvernement

Sa parole était devenue rare, si rare que les Gabonais soupçonnaient leur chef de l’État Ali Bongo Ondimba d’avoir perdu l’usage de sa parole. Ce samedi soir, il a brisé le silence. Ali Bongo, dans un message à la nation, après avoir rendu hommage à son père Omar Bongo décédé il y a 10 ans, a livré un message pour démontrer que le chef de l’État c’est lui. Et il a demandé à son Premier ministre de former un nouveau gouvernement.

Véronique Chabourine
Journaliste politique