G5 Sahel : Guterres et Faki Mahamat demandent le soutien du Conseil de sécurité

Ce mercredi et ce jeudi, 1 130 participants issus de 185 pays sont à Nairobi pour une conférence sur le contre-terrorisme et la prévention de l’extrémisme violent en Afrique. Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres et le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, en ont profité pour lancer un plaidoyer en faveur du G5 Sahel, ce contingent de 5 000 Mauritaniens, Maliens, Burkinabè, Nigériens et Tchadiens déployé pour combattre le terrorisme dans la sous-région.

Rédaction
Journaliste