France : l’opposant tchadien Mahamat Nouri libéré provisoirement en raison de l'épidémie

En France, l'opposant tchadien Mahamat Nouri a été remis en liberté provisoire pour raisons sanitaires vendredi 27 mars. Cet ancien allié du président Hissène Habré puis d'Idriss Déby, devenu le chef d'un parti d'opposition et d'une rébellion armée, a été arrêté et mis en examen en juin 2019 pour « crimes contre l'humanité » par la justice française. Mais celle-ci a estimé que les risques liés en détention au virus Covid-19 étaient trop importants.

Rédaction
Journaliste