Entre Abidjan et Lagos, des enfants migrants qui veulent "s'occuper d'eux-mêmes"

Jacques a eu envie de commencer à travailler dès ses 10 ans. Son père a refusé. Alors un jour, il a quitté sa maison de Teme, au Ghana, pour partir vivre au Bénin, comme le font chaque année de nombreux jeunes adolescents en quête d'opportunités économiques.

Rédaction
Journaliste