En raison de la crise liée au coronavirus, le monde est menacé par une «catastrophe humanitaire», avertit l'ONU

Alors que la maladie a fait plus de 174.000 morts à travers le monde depuis son apparition en Chine en décembre 2019, selon un bilan établi mardi 21 avril par l'AFP, le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé un cri d'alarme sur ses conséquences en termes d'alimentation. «Le nombre de personnes souffrant sévèrement de la faim pourrait doubler en raison de la pandémie de Covid-19, atteignant alors plus de 250 millions d'ici la fin de 2020», a averti cette agence de l'ONU.

Rédaction
Journaliste