Le premier combat de la francophonie, c’est particulièrement la jeunesse en Afrique, ce sont les propos d’Emmanuel Macron à l’ouverture du Sommet de la Francophonie à Erevan en Arménie.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction