Elections en RDC : controverse autour de l'accréditation des témoins des partis

Dans un communiqué diffusé ce week-end, la Céni "rappelle" que ces témoins "doivent être choisis obligatoirement parmi les électeurs inscrits sur la liste électorale de leur circonscription d'affection". Une contrainte qui pénalise de nombreux partis, mais surtout qui ne figure pas dans la loi électorale.

Rédaction
Journaliste