Elections en Mauritanie : l’opposition s’en prend à la Ceni

Les Mauritaniens se sont rendus samedi aux bureaux de vote pour se choisir un nouveau Parlement et des conseils municipaux et régionaux.  Des élections tests en termes d’organisation pour la nouvelle Ceni, commission électorale nationale indépendante. Dans une conférence de presse tenue quelques heures avant la fermeture des bureaux, les dirigeants de 15 partis politiques, dont les poids lourds de l’opposition, ont qualifié de fiasco l’organisation du scrutin du premier septembre.

Rédaction
Journaliste