Des islamistes exécutés en Libye, en réponse à l'attentat de mardi dernier

Le Far West libyen n’est pas prêt de connaître son bout du tunnel. Le double attentat de mardi dernier a enregistré une réponse aussi sanglante que l’acte posé. Des extrémistes, faits prisonniers par l’armée nationale libyenne du maréchal Khalifa Haftar, ont tout simplement été liquidés.

Rédaction
Journaliste