Crise au Mali : la Cédéao recommande le départ des 31 députés contestés

Les chefs d'État de la Cédéao se sont de nouveau mobilisés autour de la situation au Mali, en sommet virtuel, pour trouver des solutions durables à la crise malienne. L'organisation régionale menace de sanctions les opposants à son plan de sortie de crise au Mali qui prévoit notamment le maintien au pouvoir du président Ibrahim Boubacar Keïta. L'opposition rejette pourtant les résolutions de l'organisation et prévoit de mobiliser à nouveau.

Ramata Diaoure
Journaliste - Correspondante au Mali