Côte d'Ivoire : une quarantaine de policiers déférés pour corruption

En Côte d’Ivoire, le gouvernement poursuit son offensive médiatique anti-corruption dans les services publics. Les forces de l’ordre sont particulièrement visées. Le tribunal militaire d’Abidjan mettra l’accent sur les dossiers de racket policier : 43 cas attendent d’être jugés à la rentrée judiciaire fin octobre.

Rédaction
Journaliste