Côte d'Ivoire : les exilés politiques réticents à revenir malgré l'amnistie

En Côte d'Ivoire, l'amnistie accordée le 6 août dernier par le président Alassane Ouattara a permis la libération de Simone Gbagbo et de 800 prisonniers détenus suite à la crise post-électorale de 2010-2011. Les exilés politiques sont également concernés, mais pourtant ces derniers ne semblent pas se bousculer sur la route du retour au pays. Pour des opposants proches du parti FPI de l'ex-président Laurent Gbagbo, cette réticence se justifie par une peur des représailles du pouvoir en place.

Rédaction
Journaliste