La grève se poursuit dans les hôpitaux publics en Côte d'Ivoire. Les agents de santé réclament des revalorisations de primes et certaines indemnités. En assemblée générale ce mercredi, les 12 syndicats de personnels ont voté une poursuite du mouvement jusqu'à la fin du préavis déposé jusqu'à vendredi soir. Les hôpitaux publics ivoiriens sont toujours au ralenti même si un service minimum est assuré.

Rédaction
Journaliste