Côte d'Ivoire : le tambour parleur ébrié pourrait avoir besoin d’une petite restauration

C’est une pièce unique qui va être rendue par la France à la Côte d’Ivoire. Le tambour parleur du peuple atchan, connu sous le nom de Djidji Ayokwe, sera restituée après le vote d’une loi spécifique, sans doute pas avant la fin de l’année 2022. Silvie Memel Kassi, la directrice du Musée des civilisations de Côte d'Ivoire qui accueillera l’oeuvre, s’est rendue la semaine dernière au Musée du quai Branly à Paris pour le voir. Ce tambour long de 3,31 mètres et qui pèse 430 kilos est en « bon état », confie Silvie Memel Kassi.

Rédaction
Journaliste