Confinement au Zimbabwe : la population menacée par une grande précarité

Après l’Afrique du Sud vendredi, c’était au tour du Zimbabwe, ce lundi 30 mars, de demander à sa population de rester chez elle. Un confinement de 21 jours pendant lequel seules les personnes travaillant dans le secteur de la santé et la sécurité pourront se rendre sur leur lieu de travail.

Véronique Chabourine
Journaliste politique