Cinq possibles charniers au Burundi

Des images prises par satellite montrent ce qui pourraient être cinq charniers dans la banlieue de Bujumbura, la capitale du Burundi, venant confirmer les déclarations de témoins sur place qui accusent les forces de l'ordre d'avoir tué des dizaines de personnes en décembre, indique Amnesty International, jeudi. Les témoins affirment que les fosses communes ont été creusées dans l'après-midi du 11 décembre. Les images et vidéos enregistrées avant et après cette date montrent que de la terre a été déplacée sur cinq sites du quartier de Buringa à la périphérie de Bujumbura, précise l'ONG.

Rédaction
Journaliste