Cameroun : couvre-feu à Bamenda après de nouvelles violences

La ville de Bamenda a été coupée pendant des heures du reste pays par des hommes armés dans la nuit de samedi à dimanche. Les assaillants dont certains brandissaient le drapeau de l'Ambazonie, s'en sont pris à des bus de transport, tuant un chauffeur et faisant de nombreux otages. L'armée a rétabli la circulation dimanche à la mi-journée. La région est depuis lors et jusqu'à nouvel ordre, sous couvre-feu.

Rédaction
Journaliste