Burundi : le principal parti d’opposition, obtient l'autorisation pour un groupe parlementaire

Au Burundi, le principal parti d’opposition, le Congrès national pour la liberté, le CNL dirigé par Agathon Rwasa, a obtenu hier soir l’autorisation de constituer officiellement un groupe parlementaire. Une avancée après deux mois de bras de fer avec le président de l’Assemblée nationale, souvent accusé de mener à la baguette la chambre basse du Parlement burundais.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction