Burundi : la Banque africaine de développement et le gouvernement signent deux accords de dons d’un montant total de 23,4 millions d’euros en faveur du développement du Port de Bujumbura

La Banque africaine de développement et le gouvernement burundais ont signé, mardi 18 février à Bujumbura, capitale économique du Burundi, deux accords de dons d’un montant total de 23,4 millions d’euros sur les ressources du Fonds Africain de Développement (FAD) et de la Facilité d’Appui à la Transition (FAT) en faveur du secteur du transport du pays. Le don provenant du FAD, d’un montant de 17,3 millions d’euros, et celui du FAT de 6,1 millions d’euros, contribueront au financement de la phase 1 du projet de Développement du Corridor de Transport sur le Lac Tanganyika : elle concerne la rénovation du port de Bujumbura. Les accords ont été paraphés par le ministre burundais des Finances, du Budget et de la Coopération au développement économique, Domitien Ndihokubwayo, et par le responsable pays de la Banque africaine de développement au Burundi, Daniel Ndoye. Etaient présents à cette cérémonie le ministre des Transports, des Travaux Publics, de l’Équipement et de l’Aménagement du Territoire Ntunzwenimana Jean Bosco, et le chef de la délégation de l’Union européenne (UE) au Burundi, Claude Bochu, co-financeur du projet.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction