Le préfet de Oursi, une localité du Burkina Faso frontalière du Mali, a été tué dans la nuit de lundi à mardi par des jihadistes présumés, a-t-on appris de sources sécuritaires.

 

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction