Burkina : les régions Nord et Est sous emprise djihadiste

"Ce sont des no man’s land, des zones d’insécurité totale. Ce n’est plus burkinabè mais c’est dans le Burkina", résume à Fada N’Gourma (Est) Guy-Michel Boulouv, journaliste aux Échos de l’Est : des parties du Nord et de l’Est du Burkina sont désormais sinon contrôlées, du moins constamment harcelées par les djihadistes.

Rédaction
Journaliste