Burkina Faso : onze morts dans la nuit du 14 au 15 juillet, dans les locaux de l'unité antidrogue de la capitale

Au Burkina Faso, les médecins légistes sont au travail dans la capitale Ouagadougou après le décès de onze personnes, dans la nuit du 14 au 15 juillet, dans les locaux de l'unité antidrogue de la capitale. Ces personnes étaient détenues en garde à vue dans le cadre d'une enquête de la police.

Rédaction
Journaliste