«Biens mal acquis» : le procès en appel de Teodorin Obiang s'ouvre à Paris

Le procès en appel de Teodoro Nguema Obiang mangue, vice-président de la République s'ouvre ce lundi 8 décembre à Paris. Reconnu coupable de blanchiment, notamment de corruption, il avait été condamné à trois ans de prison avec sursis, 30 millions d'euros d'amende avec sursis et la confiscation de ses biens, estimés à plus de 150 millions d'euros.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC