Bénin : Boni Yayi interpelle Patrice Talon et demande l'arrêt du processus électoral

Au Bénin, l'ancien chef d'État Boni Yayi monte lui aussi au créneau pour dénoncer sévèrement l'exclusion des partis d'opposition des législatives du 28 avril. Son parti, le FCBE est concerné. Hier jeudi, à son domicile de Cotonou, il a fait une déclaration pour demander la suspension du processus en cours.

Rédaction
Journaliste