Bataille judiciaire autour de la santé de Zuma, absent pour la reprise de son procès

L’ancien président sud-africain n’était pas présent, mardi 20 septembre, pour la reprise de son procès dans l’affaire Thales. Jacob Zuma est poursuivi pour des soupçons de pots-de-vin perçus à la fin des années 1990, alors qu'il était vice-président, dans le cadre d'un contrat d'armement avec l'entreprise française. L’audience du jour s’est focalisée sur l’état de santé de l'accusé, qui bénéficie d’une liberté conditionnelle dans une autre affaire depuis un mois.

Rédaction
Journaliste