Au Niger, les quatre fronts de l’opposition donnent de la voix contre le gouvernement

Alors que la présidentielle se profile pour la fin de l'année, alors que le scandale de l'audit du ministère de la Défense continue d'alimenter la controverse, l’opposition nigérienne veut mettre la pression sur le gouvernement. Dans une déclaration commune, ce mardi, l’opposition a fustigé une gouvernance marquée par « la gabegie, l’insouciance et la cupidité ».

Rédaction
Journaliste